L'ATHLÈTE DU MOIS DE JANVIER 2016

Répertoire des athlètes du mois

Pascal Heidecker

Après avoir été sur le carreau pendant pratiquement toute la dernière saison en raison d'une déchirure à un ligament, Pascal Heidecker a rapidement retrouvé sa touche cette année.

L'escrimeur de 24 ans a récolté de bons résultats dans les derniers mois. Le membre de l'équipe nationale senior entre 2011 et 2014 a raflé les podiums, remportant notamment la médaille d'argent à la Coupe Canada qui avait lieu dans le centre sportif de son patelin, compétition qui regroupait les meilleurs athlètes au pays.

À cette épreuve nationale, il avait aussi raté de peu une autre médaille, terminant 4e en équipe avec le club Masque de fer (MDF).

Tout juste avant, Heidecker avait triomphé de l'autre côté de la rivière dans le cadre de l'Open du Gouverneur Général à Ottawa, en octobre.

Et le Gatinois a bien commencé l'année. À ça, s'ajoute une 12e place à une Coupe nord-américaine qui prenait place à Saint-Louis, dans l'état du Missouri, aux États-Unis il y a quelques semaines. Et plus récemment, il est monté sur le podium au Challenge Desjarlais à Montréal, une des étapes du circuit provincial dans la classe senior.

Ces résultats lui rouvrent ainsi les portes pour retourner dans la formation canadienne qui vise une place aux Jeux olympiques de Rio cet été.

Celui qui étudie présentement en comptabilité à l'université avait déclaré à l'automne qui souhaitait avoir une saison un peu plus «mollo», se concentrant d'abord sur les entraînements et se préparer pour le prochain cycle olympique.

Heidecker, qui est l'un des visages du club MDF à l'âge de huit ans, avait fait parler de lui en septembre 2009 avec une deuxième position en Coupe du monde junior, au Luxembourg.

 

Palmarès 2015-2016

De l'argent à la maison

2e place à la Coupe Canada

 

En or devant le Gouverneur général

1re position en octobre

 

Parmi l'élite nord-américaine

Au 12e rang à Saint-Louis

 

Source :

http://www.info07.com/Sports/2016-02-02/article-4425017/Pascal-Heidecker-remonte-la-pente-vers-lequipe-canadienne/1