L'ATHLÈTE DU MOIS DE DÉCEMBRE 2013

Répertoire des athlètes du mois

Isabelle Bond

CHAMPIONNE DU MONDE. Isabelle revient au bercail avec son 3e titre de championne du monde. Après avoir remporté ce titre à Québec en 2007 et en Nouvelle-Zélande en 2011, la voici de retour d'Espagne avec une autre médaille d'or au cou. "Elle fut dominante et j’oserais dire plus que jamais". C'est une des filles les plus dangereuses au monde sur un tapis. C'est aussi une excellente motivatrice.", mentionne Philippe Parent son entraîneur. Isabelle reste donc avec une fiche impeccable sur le circuit international puisqu'elle n’a subie qu'une seule défaite en six ans à l'extérieur du pays.

 

Couronnée Championne du Monde pour la première fois lors du XV Championnat du Monde de Taekwon-Do ITF tenu à Québec du 31 mai au 3 juin 2007, Isabelle Bond réalise enfin son rêve de jeunesse en décrochant la médaille d’or en forme individuelle, catégorie femme 3e degré. Du même coup, Isabelle élimine au premier tour la double championne du monde et douze fois couronnée championne d’Europe, l’écossaise Julia Cross. De plus, faisant partie de l’équipe canadienne de forme, Isabelle empoche une deuxième médaille, cette fois-ci d’argent, suite à une défaite crève-cœur en finale contre l’Argentine.

 

C’est à l’âge de 5 ans qu’Isabelle débute le Taekwon-Do au sein club de Sept-Îles et n’a cessé de surprendre et d’étonner depuis ce temps. En juin 1996, à l’âge de 11 ans, elle obtient son grade de ceinture noire 1er dan et fut du même coup la plus jeune adepte du club de Taekwon-Do de Sept-Îles à recevoir ce titre. Mai 2012, Isabelle est promue ceinture noire 5e degré, autre objectif qu’elle s’était fixé.

 

Par la suite, Isabelle a dû quitter la région pendant près de quatre ans pour poursuivre ses études à l’Université Laval en kinésiologie. S’entraînant seule avec acharnement au PEPS de l’Université Laval dans le but d’être sélectionnée pour le Championnat du Monde 2005 qui avait lieu en Allemagne, Isabelle a réussi à se tailler une place au sein de l’équipe canadienne. Pour sa première participation à un Championnat mondial, Isabelle s’est avérée très satisfaite en montant sur la troisième marche du podium avec ses quatre autres coéquipières.

 

À l’automne 2006, Isabelle décide de participer, tant en individuel qu’en équipe, à la 2e Coupe du Monde présentée en Espagne. Cette compétition s’avérait pour elle une très bonne expérience en vue des prochaines sélections pour le Championnat du Monde de 2007, rencontrant plusieurs têtes d’affiche. Résultat, Isabelle revient au bercail avec la médaille d’or au cou en forme 3e degré.

 

Mai 2007, en plus d’être en pleine période de préparation pour le Championnat du Monde, Isabelle démarre sa propre entreprise, Clinique Top Niveau, une clinique de kinésiologie.  Puis, suite à sa victoire devant les siens à Québec au Championnat du Monde 2007, Isabelle décide de prendre une année sabbatique afin de se concentrer à son entreprise. Avril 2008, Isabelle, grâce à son entrepreneurship, elle ouvre une autre entreprise, cette fois-ci un centre de conditionnement, Gym Top Niveau. Juin 2008, suite à l’obtention de son 4e degré, Isabelle prend la décision de faire un retour à la compétition, mais cette fois-ci catégorie femme 4e à 6e degré. Retour marqué puisqu’elle remporte la médaille d’or au New-York Taekwon-Do ITF tournament XIII au dépend de la belge, Championne d’Europe en titre.

 

Août 2009, Isabelle est admise à la maîtrise en physiothérapie à l’Université d’Ottawa. En pleine préparation pour le Championnat du Monde 2009, Isabelle a dû mettre beaucoup d’énergie afin de pouvoir gérer études et entraînement. En Argentine, Isabelle rencontre à nouveau la belge en grande finale et perd suite à 2 prolongations. Quant à la finale opposant l’équipe canadienne à celle de l’Argentine, le Canada s’incline à nouveau devant l’Argentine suite à une lutte acharnée de 4 prolongations. Elle revient alors à la maison avec deux médailles d’argent au cou.

Mars 2011, Isabelle reconquiert son titre de championne du Monde tout en terminant sa maîtrise en physiothérapie. En équipe, elle ne peut cependant mettre la main sur la médaille d’or. Elle et son équipe s’incline encore une fois en finale contre l’Argentine, cette équipe qui leur ayant donné du fil à retorde depuis quelques années.

Coupe du Monde 2012, Isabelle revient au bercail avec rien de moins que le titre de championne de la Coupe du Monde qui avait lieu à Brighton, Angleterre en octobre dernier.